* Entropie

Créée en 2019, par le chorégraphe Léo LERUS, ENTROPIE est une poursuite chorégraphique entamée dès 2008. Mais ce n’est que durant les quatre dernières années que la démarche a réellement pris sont essor, en Guadeloupe.

Cette recherche chorégraphique vise une danse contemporaine directement liée à la musicalité et à la physicalité que l’on trouve dans le Gwo-Ka, et dans d’autres danses caribéennes et correspondant à des sujets, des thématiques autour du Léwoz, du carnaval, de l’identité guadeloupéenne, tout en collaborant en profondeur avec des artistes internationaux issus de cultures diverses, et avec le souhait d’introduire de nouveaux outils que propose la technologie actuelle.

Entropie/Entropy

La pièce chorégraphique ENTROPIE a été créée en 2019, par le chorégraphe Léo LERUS

« Ma recherche a toujours été de développer une conscience, une connaissance, une signature et des outils concernant ma présence en tant que créateur guadeloupéen dans le monde de la danse contemporaine. »

Le projet « Entropie » est né à la lecture du livre “Thermodynamique de l’évolution : Un essai de Thermo-Bio-Sociologie”, de François Roddier. L’auteur, explique :

“Ce livre adresse un message aux générations actuelles et futures. L’Histoire montre que chaque fois qu’une société est en crise, elle cherche des coupables et désigne des boucs émissaires. Ce livre désigne le vrai coupable : les lois de la mécanique statistique contre lesquelles nous sommes individuellement impuissants. Nos souffrances sont dues à l’entropie liée à notre méconnaissance des lois de l’univers.”

Le concept d’entropie, pouvant contenir l’infiniment grand et l’infiniment petit, m’a intéressé car il nous donne l’opportunité de trouver un lien direct avec notre quotidien, notre culture, notre civilisation, nos créations, avec nous-mêmes afin de questionner, observer, critiquer et peut-être apprendre nos mécanismes et nos erreurs.

C’est une poursuite chorégraphique effectuée dès 2008 et particulièrement depuis quatre ans en Guadeloupe, visant une danse contemporaine directement liée à la musicalité et à la physicalité que l’on trouve dans le Gwo-Ka, et dans d’autres danses caribéennes et correspondant à des sujets, des thématiques autour du Léwoz, du carnaval, de l’identité guadeloupéenne, tout en collaborant en profondeur avec des artistes internationaux issus de cultures diverses, et avec le souhait d’introduire de nouveaux outils que propose la technologie actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *